• nl
  • en
  • fr
  • de

Alfapass basé sur étude-MBA

Compte tenu des avantages d’une carte d’identité commune, une étude MBA a été menée pour évaluer la faisabilité de l’introduction d’une telle carte dans le port d’Anvers. Ce projet a été nommé « ALFAPASS – système de sécurité d’accès aux ports ».

Début 2004, une enquête a été envoyée aux installations portuaires dans le but d’examiner quels systèmes d’identification sont déjà utilisés dans le port. L’étude MBA a fourni une analyse des réponses à cette enquête, afin de faire des recommandations en ce qui concerne les systèmes d’utilisation possibles.

Prenant en compte les conclusions de l’étude MBA, un groupe d’experts au sein de l’AGHA à l’époque a développé les grands axes de l’Alfapass :

  • il s’agit d’une carte d’identité commune pour l’ensemble de la zone portuaire
  • La carte doit être prise en charge sur le plan technologique (par exemple, lisible électroniquement)
  • la possibilité doit exister de pouvoir stocker des données biométriques (scan manuel) afin que l’utilisateur de la carte puisse être vérifié
  • un système de carte spécifique est prévu, de sorte que l’appareil de lecture puisse être compatible
  • la carte doit être liée à une base de données centrale. Cette base de données contient des informations de base concernant le visiteur fréquent. Grâce à une synchronisation, les données ci-dessus peuvent être mises en conformité avec les différentes bases de données locales des entreprises individuelles
  • une option est prévue pour le contrôle d’accès, une connexion en ligne à la base de données centrale devrait permettre de proposer des applications pour les entreprises qui ne souhaitent pas un contrôle d’accès propre, mais veulent utiliser un système géré de manière centralisée