• nl
  • en
  • fr
  • de

Alfapass introduit scan du doigt biométrique

Depuis 2004, un scan manuel du détenteur de carte est enregistré par Alfapass. Le contrôle du scan manuel chez les détenteurs de la carte permet d’éviter l’utilisation par une personne autre que le titulaire de la carte enregistrée chez Alfapass.

Le scan manuel a toutefois un certain nombre de lacunes. Les dispositifs sont par exemple assez cher et pas très adapté pour les installations à l’extérieur.

À la demande des installations connectées, Alfapass a fait des recherches pour une biométrie supplémentaire.

Le scan multispectral du doigt, en particulier les appareils développés à partir du capteur Lumidigm, s’avère théoriquement être le meilleur choix pour notre zone portuaire.

Pour ne pas précipiter les choses une « preuve du concept » a été développé en collaboration avec Camco à aux terminaux APM de Zeebrugge. Cela a été fait en consultation avec les représentants des autres terminaux intéressés. Le scan du doigt sera mis en application après une opération d’essai réussie par les terminaux APM.

Depuis le printemps 2013, Alfapass a enregistré (« enrolled » dans le jargon) en plus du scan manuel, également des données de scan biométrique du doigt pour deux doigts. Cela signifie que si un doigt est blessé ou que pour une autre raison ne peut pas être utilisé, le détenteur de la carte peut proposer l’autre doigt enregistré.